/>
44 rue des Côtes, 78600 Maisons-Laffitte
Disponible aujourd'hui de 9h à 18h
06 35 78 07 31
Isabelle Louis-Ponsing
Coach scolaire
 
44 rue des Côtes, 78600 Maisons-Laffitte
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 18h
 
06 35 78 07 31

Un an après que vous inspire la pandemie ?

Il y a un an et un jour, le 16 mars 2020, nous nous sommes tous retrouvés confinés.

Pour la première fois de notre vie, pour la majorité d’entre nous, nous avons dû nous cloitrer pour nous protéger.

Cela n’était pas arrivé depuis la seconde guerre mondiale, quand les personnes se terraient dans leur cave pour échapper aux bombardements.

Mais aujourd’hui, la menace est beaucoup plus insidieuse, car l’attaquant est invisible … à nos yeux. Il est plus sournois aussi : certains sont en contact avec le virus est tombent malades, voire meurent, quand d’autres n’ont aucun symptôme !

Et c’est là que la pensée de Marc Aurèle prend tout son sens :

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

Cela demande d’accepter la situation

une forme d’abnégation, avec toutes les contraintes que cela implique : restrictions de notre liberté de mouvement, limitations des contacts sociaux, modification de notre façon de travailler, quand ce n’est pas la suppression de notre activité…

Cela demande une certaine forme d’autodiscipline

pour respecter les gestes barrières, pour nous protéger mais aussi protéger les autres. Encore ce matin, je me précipitais dans les transports en commun sans masque, quand soudain le vent froid sur mon visage me rappela la dure réalité … Oh, mon dieu, j’ai oublié ! Demi-tour vers la voiture, au risque de rater mon train, pour m’équiper.

Cela demande du courage

pour réinventer notre quotidien : travailler ou étudier en distanciel ou faire des apéros virtuels.

​​​​​​​Mais surtout cela demande de la sagesse

afin de vivre cette situation historique au mieux.

Peut-être ressentez-vous de la peur

pour votre santé et celle de vos proches, pour votre travail et vos ressources financières, pour votre avenir tout simplement.

Peut-être ressentez-vous de la colère

car vous vous sentez prisonnier.e de décisions prises par d’autres (les scientifiques, les dirigeants …). Vous ne maitrisez plus tous les évènements et vos moindres choix peuvent être lourds de conséquences (se vacciner ou pas, voir les grands-parents ou pas …).

C’est pourquoi, il est toujours intéressant de regarder la situation de façon très factuelle.

L'analyse transactionnelle peut vous aider

Cette théorie des rapports sociaux développée par le médecin psychiatre et psychanalyste Éric Berne, explique notre façon de communiquer et de réagir à notre environnement selon notre "état d'esprit" :

  • l’état psychique Adulte est celui qui étudie, analyse les informations de façon très factuelle,
  • l’état psychique de l’Enfant, par opposition, dont les pensées, les émotions et comportements sont une reviviscence de notre propre enfance.

L’enfant que vous étiez s’invite dans la façon dont vous vivez ces contraintes aujourd’hui.

Et vous quel enfant avez-vous été ?

Etiez-vous un enfant plutôt « adapté » ?

soucieux de plaire à vos parents, de recueillir l’approbation des figures d’autorité (parents, enseignants …) ? Alors sans doute respectez-vous les consignes transmises, sans chercher à les contester ni les enfreindre. Peut-être même, ressentez-vous de la peur face à ces « inconscients » qui ne respectent pas les gestes barrière.

Etiez-vous un enfant « rebelle » ?

continuellement opposé à toute forme d’autorité, qu’elle vienne d’une figure parentale ou de vos pairs ? Alors, certainement aujourd’hui, vous est-il très contraignant de devoir vous plier à ces règles qui vous semblent absurdes et dénuées de sens. Peut-être même ressentez-vous de la colère et êtes-vous tenté.e de ne pas respecter les consignes, simplement parce qu’elles vous sont imposées, pour marquer votre opposition.

Etiez-vous un enfant « libre » ?

très spontané et surtout soucieux de se faire plaisir, de se laisser porter par ses envies ou aussi ses répulsions ? Alors, vous vivez cette pandémie comme si vous ni étiez pas confronté.e, vous suivez vos envies du moment, mettre le masque … ou pas, sortir après 18h … si cela vous chante.

Finalement, nous ne sommes pas libre ...

Cette pandémie et notre façon d’y réagir nous aura surtout montré que nous sommes de toute façon conditionné.es par notre enfance.

Et que nous ne sommes jamais totalement libres de notre façon de réagir à la pandémie.

Sauf si nous avons fait un travail sur nous même afin de mieux comprendre nos conditionnements et nous en défaire.

C’est pourquoi, personnellement,

aujourd’hui, je me sens ZEN

Grâce à l'analyse transactionnelle, j'agis au lieu de réagir !

J’accepte de suivre les consignes des gestes barrière pour protéger les autres. Mais je refuse de me faire vacciner.

Mais j’estime qu’il y a d’autres façon de lutter, comme apprendre à stimuler notre système immunitaire, en ayant une hygiène de vie physique (sport, alimentation, sommeil …), psychique (surveiller mes pensées) et émotionnelle (accueillir mes émotions sans me laisser envahir).

Et vous que vous inspire la pandémie ? Etes-vous dans l'action ou la réaction ?

Si vous avez envie de mieux vous connaitre afin de mieux vivre toute situation qui ne correspond pas à ce que vous auriez souhaité vivre, faites preuve de courage et de sagesse : prenez-rendez-vous !


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion